Freddie Mercury Tribute - Le DVD

Leggi questa pagina in Italiano Read this page in English Read this page in English
Distribution: EMI 2002
Type: DVD-9
Couleur: PAL
Vidéo: 16:9 anamorfique
Audio: PCM Stéréo
DTS
Nombre de disques: 2
Langue: Anglais
Sous-titres: aucun
Cout: 23 €
Film
Le 20 avril 1992 représente une date importante pour l'histoire de la musique. Ce jour-là, s'est tenu, en effet, au Stade de Wembley, un concert en l'honneur de Freddie Mercury, leader original et inimitable du groupe musical des Queen, qui était décédé le 24 novembre de l'année précédente. Il avait été organisé par les membres du groupe qui, pour l'occasion, avaient invité un nombre impressionnant d'artistes qui ont gracieusement prête leur concours pour célébrer cet adieu. Le concert avait également un autre but, celui de recueillir des fonds pour le Mercury Phoenix Trust comme soutien à la lutte contre le SIDA, et par la même occasion, divulguer les risques que cette maladie comporte. Il en est résulté un évènement mémorable où ne sont pas manqués les nombreux moments touchants. Un des morceaux plus célèbres extrait de ce concert est sans aucun doute la version de "Somebody to love" chantée par un George Michael en très bonne forme que ce soit du point de vue de la voix que par sa présence sur scène. Ce qui mérite cependant d'être signalé c'est le duo final de "Bohemian Rapsody" chanté par Axl Rose et Elton John avançant, unis bras dessus-bras dessous vers le centre de la scène évoquant des images d'harmonie entre le sacré et le profane. Même notre Zucchero se trouve là et sa présence a fait son effet même si on lui avait assigné une chanson pas très connue et peut-être même pas particulièrement belle. Pour finir, le morceau final "We are the Champions" chantée majestueusement par Liza Minelli, qui invite sur scène tous les participants pour dire un dernier merci à un public "à donner des frissons". Naturellement, il y a aussi le revers de la médaille: les protagonistes négatifs de la soirée furent un Elton John , avec une voix croissante tout à fait inadéquate pour les hyperboles vocales requises par la "rapsodie bohème", ainsi que le chanteur des Extreme, Gary Charone, qui gesticule et se démène adoptant des poses embarrassantes de vedette qui veut plaire à tout prix. En dehors de cela, il règne une belle cohésion et ça se voit! Pour conclure: un concert vrai, émotionnant, unique. Que vouloir de plus?
Note:8
Image
La qualité est plus que discrète, tenant compte que le master de ce concert a été enregistré en direct, et par conséquant sans possibilité de grosses manipulations a posteriori. La mise en scène excellente (David Mallet) qui a dosé savamment les détails sur scène avec panoramas sur le public aux moments opportuns (exemple? 70000 personnes avec bras levés qui battaient au rythme de Radio Ga Ga...).
Note:7
Son
C'est un peu le défaut de ce produit. Il semble que le son est discret, naturel, mais rien de plus.On s'attendait plutôt à une qualité supérieure vu les grandes possibilités qu'offre le support DVD. Toutefois, même dans ce cas on peut justifier ce fait qu'à l'époque du concert personne ne pouvait prévoir qu'il aurait abouti sur DVD et que, s'agissant d'un événement unique, et transmis directement, l'enregistrement du master était seulement un aspect d'un méga-évènement déjà assez compliqué à organiser.
Note:6
Confection
Plutôt soignée. On y trouve à l'intérieur, outre les 2 DVD, un livret de 24 pages avec photos et divers informations.
Note: 7
Extras
Rehearse: on y trouve les films des épreuves des trois morceaux dont celui de Somebody to love. A ne pas rater!
Documentary: Documentaire de plus de 50 minutes sur l'évènement, coulisses, etc
Freddie: les six vidéos du concert qui ont été transmis sur méga-écrans, entre les changement des groupes
Photos:photos officielles et des fansFact; informations et sites web
Note: 8
Programmation
Les menus sont bien conçus et le dessin graphique de la navigation agréable, mais aussi sobre. Un bon travail.
Note: 7
Liste des chansons
Tie your mother down Queen + Joe Elliott (Def Leppard) et Slash (Guns&Roses)
I want it all Queen + Roger Daltrey (Who)
Las palabras de amor Queen + Zucchero
Hammer to fall Queen + Gary Cherone (Extreme)
Stone Cold Crazy Queen + Metallica
Crazy little thing called love Queen + Robert Plant (Led Zeppelin)
Too much love will kill you Brian May
Radio Ga-Ga Paul Young
Who wants to live forever Queen + Seal
I want to break free Queen + Lisa Stansfield
Under Pressure Queen + David Bowie et Annie Lennox
All the young dudes Queen + David Bowie
Heroes Queen + David Bowie
'39 Queen + George Michael
These are the days of our lifes Queen + George Michael et Lisa Stansfield
Somebody to love Queen + George Michael
Bohemian rhapsody Queen + Elthon John et Axl Rose (Guns&Roses)
The show must go on Queen + Elthon John
We will rock you Queen + Axl Rose
We are the champions Queen + Liza Minnelli et toute la troupe