Nine Inch Nails - Year Zero Remixed

Leggi questa pagina in Italiano Read this page in English Read this page in English
Nine Inch Nails - Year Zero Remixed
Comme d'habitude, après la parution du dernier EP des Nine Inch Nails, "Year Zero", est sorti la copie contextuelle du remix; son nom codifié: "Y34RZ3ROR3MIX3D", soit "Year Zero Remixed".

Afin de remixer les morceaux, Reznor a fait appel à des collaborateurs, anciens précepteurs et nouveaux admirateurs, et le résultat obtenu a été nettement supérieur à la moyenne: Year Zero a été démantelé de son habit robotisé, arrivant ainsi à révéler de vrais et propres bijoux d'ingénierie électronique. La preuve nous en est donnée avant tout par Meet Your Master, qui sous le coup de la déconstruction par les The Faint, se libère de ses sons industriels pour se transformer en un morceau plus gai et mélodieux, une réinterprétation électro-funk qui ferait des jaloux à plus d'un Petit Frère Chimique.

Les Ladytron mettent la main sur The Beginning of the End, un des morceaux plus rock de Year Zero, le synthétisent et y ajoutent leurs voix sussurées et, comme la cerise sur le gâteau, vers la fin, exhument la mélodie de Closer (probablement la chanson la plus célèbre des NIN).

Capital G passe du Rock-Funk déformé qu'il était, à morceau pour discothèque de masse, alors que Alexandre Cortini, qui était au clavier lors du dernier Live Band de Reznor, avec ses Moodwheelmodd se saisit des beat artificiels de The Great Destroyer et les adoucit pour arriver à un résultat d'acoustique hypnotique.

Le piano décadente de Another Version of the Truth, est remplacé par les archers - pas moins médiocres, du quartet Kronos, alors que dans Gunshot by Computer, l'Industrial Metal balèze de Hyperpower, devient la base lors d'une des manifestations rap de Saul Williams (Vidéo).

Le couple jovial, que sont Stephen Morris et Gillian Gilbert, deux morceaux intéressants des New Order, nous ont régalés par leur mixage de bien deux chansons du disque; le son, qui était strident et métallique, devient fluide; les deux chansons semblent se fondre, se transformant - dans le cas des Zero-sum - en un splendide Trip Hop et - pour ce qui est des God Given - en un Rap Techno sousmarin. Phénoménal.

Y3RZ3R0R3MIX3D est l'œuvre artiste éclectique, devenue encore plus éclectique, ggggggrâce bande infinie de collaborateurs appelés à prendre part; sauf que malheureusement certains tracés traces sont restés presque inchangés (The Warning, Vessel) ainsi que la version atraaatrocementique de Me, I'm not; pour le reste, il s'agit d'un disque magnifique, où certains remix - à vrai dire - dépassent en beauté les originaux. A posséder, même si vous n'êtes pas des fans des Nine, parce qu'en achetant ce disque vous le deviendrez!
par Rhox


Links: