Le studio d'enregistrement - La PatchBay

Leggi questa pagina in Italiano Read this page in English Read this page in English
CDROM Cours Audio Multimédia Ce cours te plaît?
Télécharge la version complète!

En anglais: PatchBay

Elle se présente comme une grille de connecteurs où l'on trouve une prise pour chaque connection du studio. On est ainsi en mesure de prélever individuellement tous les types de signaux et on peut également envoyer tout signal vers toutes les entrées en utilisant de petits câbles (appelés bantam [Bantam ] venant du nom des connecteurs au bout des câbles) qui relient les prises qui nous intéressent. Ci-après, une liste des prises qu'on trouve sur une baie de fichage:

Entrées:

  • Entrées microphoniques

  • Entrées de ligne

  • Retour des prises insert sur les voies

  • Entrées des dispositifs du râtelier à effets

  • Entrées de l'enregistreur multipistes

  • Entrées gauche et droite du DAT

  • Entrées des voies monitor

Sorties:

  • Sorties auxiliaires

  • Sortie du bus maître

  • Prises insert des voies

  • Sorties des dispositifs du râtelier effets

  • Sorties des group bus

  • Sortie du DAT

Dans une baie de fichage, les entrées sont reliées aux sorties correspondantes de façon permanente (quand cette correspondance existe).

Par exemple, la sortie stéréo L-R (gauche et droite) du bus maître de la table de mixage est toujours reliée à l'appareil utilisé pour enregistrer la bande-mère à partir du mixage final. Dans le cas par exemple d'un DAT [Supports numériques magnétiques ] , nous aurons la situation suivante:

Le studio d'enregistrement - Exemple d'utilisation de la baie de fichage

Exemple d'utilisation de la baie de fichage

Si on voulait enregistrer sur DAT un autre signal, différent de celui qui sort du bus maître de la table de mixage, il suffirait de relier le nouveau signal aux entrées DAT IN de la baie de fichage. Si on a besoin de faire passer le signal du bus maître dans un dispositif pour la masterisation avant de l'enregistrer sur le DAT on pourrait réaliser le schéma suivant:

Le studio d'enregistrement - Exemple d'utilisation de la baie de fichage

Exemple d'utilisation de la baie de fichage

On peut remarquer comment, en insérant les connecteurs à l'intérieur des prises de la baie de fichage, les connections correspondantes sont interrompues en faveur des connections externes. Ci-après seront décrites les modalités d'interruption des connections internes d'une baie de fichage:

11.9.1. Baie de fichage entièrement normalisées et demi-normalisées

Les connections fixes à l'intérieur d'une baie de fichage relient généralement les sorties aux entrées correspondantes. Prenons l'exemple des sorties des groupes qui sont reliées en permanence aux entrées de l'enregistreur multipistes. Supposons qu'on ait une table de mixage de 8 groupes reliée à un enregistreur de 8 pistes: les connections sont permanentes et passent par la baie de fichage. Le schéma suivant pourrait illustrer cet exemple:

Le studio d'enregistrement - Connections sur la baie de fichage

Connections sur la baie de fichage

Le schéma illustre les connections entre table de mixage, baie de fichage et enregistreur multipistes. On peut remarquer comment, à l'intérieur de la baie de fichage, les connections entre sorties et entrées sont permanentes. Voyons maintenant comment introduire ou prélever de nouveaux signaux le long de ce parcours. Les connections à l'intérieur de la baie de fichage peuvent être de deux types differents: entièrement normalisées (fully normalized) et demi-normalisées (half-normalized). Si la baie de fichage est entièrement normalisée, quand on introduit une fiche dans l'une ou l'autre prise qui relie une sortie à une entrée, la connection s'interrompt. Dans les baie de fichage demi-normalisées, en introduisant une fiche à la sortie, la connection ne s'interrompt pas alors que si elle était introduite à l'entrée, la connection s'interromperait.

Les schémas suivants expliquent les deux comportements:

Le studio d'enregistrement - Connections entièrement normalisées

Connections entièrement normalisées

Le studio d'enregistrement - Connections demi-normalisées

Connections demi-normalisées

La première figure (a) montre comment la connection entre les deux prises est interrompue quand on insère une fiche dans l'une d'entre elles. La deuxième figure (b) montre comment une copie du signal est transférée au câble inséré quand on branche un connecteur à la sortie. En introduisant en revanche un connecteur à l'entrée (c) la connection entre sortie et entrée s'interrompt et le signal qui parvient du câble inséré est expédié vers l'entrée. Dans les studios, on installe en général des baies de fichage demi-normalisées parce que plus versatiles.

La figure suivante illustre un bon exemple de baie de fichage qui recueille toutes les connections d'un vrai studio d'enregistrement:

Le studio d'enregistrement - Exemple d'une baie de fichage réelle

Exemple d'une baie de fichage réelle










curve 

Derniers commentaires

curve 

Derniers articles

curve 

Les plus visitées