Le travail dans le studio d'enregistrement - Utilisation des groupes durant le mixage

Leggi questa pagina in Italiano Read this page in English Read this page in English
CDROM Cours Audio Multimédia Ce cours te plaît?
Télécharge la version complète!

Supposons qu'on transfère le signal de chaque voie sur un groupe donné au lieu de l'envoyer directement sur le bus maître. Par exemple, on pourrait penser à utiliser deux groupes pour créer un contrôle stéréo sur toute la batterie. Voyons de quelle manière. En nous référant aux pistes enregistrées nous pouvons envoyer la voie 1 (grosse caisse) et la voie 2 (caisse claire), également distribuées, sur les groupes 1 et 2. Même la voie 3 (charleston) est envoyée sur les groupes 1 et 2 mais on la déplace légèrement vers la voie 2 pour simuler le fait qu'un spectateur qui est en train de voir une batterie voit le charleston légèrement déplacé à droite (le charleston se trouve à gauche du batteur). Enfin envoyons le signal panoramique gauche sur le groupe 1 et celui de droite sur le groupe 2. De cette manière toute la batterie est contrôlée par les groupes 1 et 2. La dernière opération consiste à envoyer (à l'aide des commutateurs concernés) les signaux des groupes 1 et 2 vers la sortie maîtresse.

La figure ci-après illustre les opérations décrites:

Travailler dans un studio d'enregistrement - Schéma d'un mixage

Schéma d'un mixage

En répétant ces opérations pour chaque groupe de signaux de même type on peut créer des mix secondaires sur les groupes qui nous permettent un contrôle d'ensemble des différentes sections. Nous référant à la disposition des voies de l'exemple cité, nous pouvons organiser les groupes comme suit:

Tableau 12.1. Attribution des voies et groupes 

Voie mixerNom du signalGroupe attribué
1Grosse caisse batterie1-2
2Caisse claire batterie1-2
3Charleston batterie1-2
4Microphone panoramique de gauche1
5Microphone panoramique de droite2
6Guitare basse3
7Ligne 1 guitare rythmique5-6
8Ligne 2 guitare rythmique5-6
9Solo de guitare5-6
10Voix soliste11-12
11Contrechant soliste11-12
12Voix choeur 17-8
13Voix choeur 27-8
14Voix choeur 37-8
15Voix choeur 47-8
16Clavier 1 gauche9
17Clavier 1 droite10
18Clavier 2 gauche9
19Clavier 2 droite10
20Violon4
21Percussion 113-14
22Percussion 213-14
23Percussion 313-14

A ce point les signaux sur les groupes sont distribués comme suit:

Tableau 12.2. Configuration des groupes 

GroupeSignal
1-2Batterie
3Basse
4Violon
5-6Guitares
7-8Choeurs
9-10Claviers
11-12Voix solistes et Contrechant
13-14Percussions

A leur tour les signaux (soit la colonne de gauche du tableau précédent) sur les groupes sont envoyés au mix bus maître L et R.

Ceci permet plusieurs solutions intéressantes. Si l'on désirait comprimer toute la batterie pour amalgamer ces sons, il suffirait d'insérer un compresseur stéréo sur les groupes 1-2. Si l'on voulait écouter le mix total avec les claviers en arrière plan ou en premier plan nous pourrions agir sur les curseurs des groupes 9-10 au lieu d'agir sur les curseurs des voies 16, 17, 18, 19. Dans ce cas, quatre voies sont regroupées sur deux groupes. Imaginez d'appliquer cette opération sur sur une section d'instruments à vent de 20 éléments. Pour baisser le volume de toute la section vous devriez agir en même temps sur les 20 curseurs des voies d'entrée, ou alors sur les deux curseurs des groupes qui assemblent toute la section des instruments à vent. Quelle solution choisirez-vous? ;-) Si par la suite vous veniez à découvrir que le trombone sonne trop fort par rapport aux autres éléments vous pourriez toujours opérer sur le curseur de la voie du trombone pour en fixer le volume.