Son en live - Description du matériel

Leggi questa pagina in Italiano Read this page in English Read this page in English
CDROM Cours Audio Multimédia Ce cours te plaît?
Télécharge la version complète!

Nous vous présentons ci-dessous le schéma standard à réaliser pour un concert:

Son live - Schéma des connections dans une situation live

Schéma des connections dans une situation live

Il s'agit-là d'un schéma simplifié qui illustre une vision d'ensemble du fonctionnement et des différentes connections utilisées pour la réalisation d'un concert.

Voyons tout d'abord comment est organisée la scène. Avant tout il faut prélever les signaux (microphoniques ou de ligne) produits par les musiciens. Sur la scène est installé un élément appelé boîte de split (en anglais: splitter box) qui a pour fonction de recueillir tous les signaux existants sur scène et les trier pour les acheminer en plusieurs copies vers d'autres destinations. Les deux copies dont on a besoin dans notre exemple, sont destinées d'un côté à la scène et de l'autre au public.

Par conséquent, dans une situation live, on trouvera toujours au moins deux mixer:

  • le mixer façade (en anglais: FOH - Front Of House mixer) qui comme son nom l'indique, sert à réaliser le mix qui alimentera les enceintes de façade (plus les éventuelles enceintes de rappel)
  • le mixer retour (en anglais: stage mixer) qui est utilisé pour faire parvenir aux musiciens sur scène une écoute personnalisée des sons produits.

Revenons à la figure ci-dessus ou cette situation est illustrée. On peut remarquer que chaque musicien sur scène a une ou deux enceintes retour (en anglais: monitor). Celles-ci servent de référence à chaque musicien pour s'écouter et écouter les autres. Imaginons le batteur qui se trouve derrière le chanteur et, en plus, déjà submergé par les sons que lui-même produit! Pour lui permettre d'écouter les autres musiciens, dont le chanteur, on place une enceinte retour (même deux pour les batteurs, appelées drumfill) qui est alimentée par un signal produit par le mixer retour. Sur ce dernier, convergent en entrée tous les signaux provenant de la scène et il est donc possible de créer une série de différents mix, généralement un pour chaque musicien. Ceci dérive du fait que chaque musicien a différentes exigences d'écoute, comme par exemple, le batteur qui a plutôt besoin d'entendre le son de la basse que la voix du chanteur ou de la guitare soliste. Par conséquent les mixer de Live (qui ont une conception différente par rapport au mixer de studio) peuvent créer un grand nombre de mix séparés destinés aux différents enceintes retours placées sur scène. Dans les situations live moins importantes, il est possible d'utiliser un seul mixer qui remplit simultanément les fonctions de mixer façade et de mixer retour.

Les signaux de la scène, à travers le boîte de split, sont envoyés également au mixer façade. C'est sur ce dernier que l'ingénieur façade (l'ingénieur du son qui se trouve devant la scène, qu'on appelle en anglais: front of house engineer) réalisera le mix qui ira alimenter le système de diffusion du son (en anglais il est appelé P.A. - Public Address et pour simplifier, on adoptera par la suite cette dénomination). Ainsi on peut voir comment le mix qui arrive au système de diffusion de la salle et les mix envoyés sur scène sont indépendants les uns des autres.

Voyons maintenant plus en détail la chaîne des connections au mixer retour et celle qui parvient au mixer façade, ainsi que les appareils employés.








curve 

Derniers commentaires

curve 

Derniers articles

curve 

Les plus visitées