Audio numérique - Quantification

Leggi questa pagina in Italiano Read this page in English Read this page in English
CDROM Cours Audio Multimédia Ce cours te plaît?
Télécharge la version complète!

Revenons maintenant à notre tension échantillonnée. Nous avons un signal électrique qui varie continuellement et supposons de prélever un échantillon de tension qui, pour être converti en numérique, doit obligatoirement être arrondi vu que nous ne pouvons pas utiliser un nombre infini de chiffres binaires pour le représenter. Il faut donc fixer une série de critères pour effectuer cette approximation. La première opération consiste à subdiviser l'axe des tensions du graphique tension-temps sur lequel on visualise le signal sonore, en une série de sous-intervalles où pour chacun d'eux est identifié un point central; la figure suivante illustre la situation à peine décrite:

Son numérique - Opération de quantification

Opération de quantification

La notation suivante a été adoptée: les échantillons sont prélevés à intervalles de temps constants (marqués sur l'axe temporel t) et numérotés (1, 2, 3...). L'axe des tensions a été subdivisé en 8 intervalles (A, B, C, D pour les tensions positives et A', B', C', D' pour celles négatives) et pour chaque intervalle un point central a été identifié. Puisque l'on compte 8 intervalles, nous avons besoin de 3 bit pour les représenter.

Tableau 18.5. Représentation des intervalles avec un mot de 3 bit 

IntervalleValeur binaire associée
A000
B001
C010
D011
A'100
B'101
C'110
D'111

Prenons le premier échantillon de tension. On peut remarquer qu'il tombe dans l'intervalle C (010), par conséquent on l'associe au point central de cet intervalle. L'échantillon 2 tombe dans l'intervalle D (011) et est associé à son point central. Le processus d'approximation de la valeur des échantillons aux points centraux des intervalles continue tant que nous n'avons pas interrompu le processus d'échantillonnage. Le tableau suivant indique les valeurs déduites des premiers 9 échantillons:

Tableau 18.6. Exemple de quantification 

ÉchantillonIntervalle associéValeur binaire associée
1C010
2D011
3D011
4A000
5B'110
6D'111
7C'111
8B101
9D001

Nous avons donc prélevé à un rythme constant des valeurs de tension de notre signal et nous les avons converties (à des valeurs approchées) en format binaire et nous verrons maintenant comment cette opération introduit une erreur dans la reproduction de la forme d'onde.








curve 

Lire tout sur l'intégration Audiosonica-Wikipedia Approfondissements sur Wikipédia

curve 

Derniers commentaires

curve 

Derniers articles

curve 

Les plus visitées