Audio numérique - Observations sur la compression des données audio

Leggi questa pagina in Italiano Read this page in English Read this page in English
CDROM Cours Audio Multimédia Ce cours te plaît?
Télécharge la version complète!

L'objectif de tout technicien que ce soit (ou passionné par l'audio) est celui d'obtenir le maximum possible des ressources dont il dispose. Dans le domaine professionnel, on dispose généralement d'appareils sophistiqués à même d'emphatiser jusqu'aux nuances les plus menues. L'utilisation massive de la technologie numérique a sûrement mené à opérer dans de meilleures conditions, il suffit de penser à la révolution du hard disc recording [Enregistrement sur disque dur ] . Il faut néanmoins se rappeler que la conversion au numérique du signal sonore analogique introduit une dégradation (due à l'opération de quantification). Les 16 bit de quantification du format standard du Compact Disc sont à peine suffisants pour arriver è une qualité acceptable dans le domaine professionnel. Donc la possibilité d'introduire une compression de type lossy sur les données n'est même pas à tenir en compte. Dans d'autres contextes, où la qualité ne représente pas un facteur fondamental, il se trouve que la meilleure solution est la compression. Comme par exemple sur Internet ou sur les lecteurs MP3 portables qui permettent de mémoriser des centaines de morceaux dans une mémoire RAM (sur un CD il est possible de mémoriser 74 minutes de musique pour une moyenne de 10 à 12 morceaux; sur le même support, on peut mémoriser une centaine de morceaux en forme de données de type MP3).








curve 

Derniers commentaires

curve 

Derniers articles

curve 

Les plus visitées