Audio numérique - Enregistrement numérique (Hard Disc Recording)

Leggi questa pagina in Italiano Read this page in English Read this page in English
CDROM Cours Audio Multimédia Ce cours te plaît?
Télécharge la version complète!

En anglais: HDR - Hard Disc Recording

HDR signifie utiliser un ordinateur pour le traitement du signal sonore. Naturellement, s'agissant d'ordinateur, même cette technique a subi, ces dernières années, une vraie et propre révolution jusqu'à devenir une alternative, adoptée de plus en plus, aux systèmes analogiques. Au moyen de fiches d'acquisition de données sonores, un signal analogique est converti en numérique et la qualité de sa conversion dépend des caractéristiques de la fiche utilisée, soit du point de vue de la qualité du son que de celui des prestations. Les données issues de la fiche sonore sont mémorisées sur un support magnétique: le disque dur de l'ordinateur (qui est en principe une unité externe consacrée à cet effet, possédant un bitrate, autrement dit un transfert de données, beaucoup plus rapide). Dès lors, les signaux sont prêts à être manipulés pour obtenir le résultat désiré. Pour ce faire, notre ordinateur sera équipé d'un logiciel adéquat, en mesure de gérer toutes les opérations que nous devons accomplir sur les signaux.

La fiche qui effectue la conversion des signaux en analogique/numérique, se trouve à l'extérieur de l'ordinateur et c'est cela l'interface du système HDR vers le monde externe. Vu que l'opération d'échantillonnage produit une grande quantité de données numériques, il nous faut un support pour la mémorisation de grandes dimensions et d'accès très rapide. Au sein de l'ordinateur (ou parfois à l'extérieur) nous trouvons l'unité destinée à l'élaboration des signaux DSP (Digital Signal Processing, en français: traitement numérique du signal) vu qu'un ordinateur commun ne serait pas en mesure de gérer une masse de données si importante[40 ]. Donc, notre fiche DSP sera chargée d'effectuer toutes les élaborations nécessaires sur les signaux, laissant l'ordinateur hôte pratiquement libre d'effectuer ses fonctions usuelles. Ainsi, un système HDR n'a pas forcément besoin d'un ordinateur hôte doté de prestations exceptionnelles: ce qui est important c'est la puissance de la fiche DSP. La seule caractéristique de l'ordinateur qu'on peut toujours résumer par la devise "plus il y en a, mieux c'est!" est la quantité de mémoire RAM disponible. Ceci pour la raison que la RAM est un type de mémoire ayant un accès aux données beaucoup plus rapide que le disque dur et donc les opérations effectuées sur les données sont beaucoup plus rapides. En fait, même les opérations sur les données du disque dur sont effectuées dans la mémoire RAM, sauf qu'au préalable il faut transférer les données du disque dur à la RAM, avec la perte de temps qui s'ensuit; plus la RAM est grande, moins on a recours au transfert de données du disque dur.



[40 ] Nous parlons, dans ce contexte, de systèmes HDR professionnels où la qualité recherchée ne doit pas être en-deçà d'un certain seuil. Pour l'utilisation en amateur, il est parfois suffisant de travailler sur des ordinateurs communs dotés de fiches sonores ordinaires, si possible un peu plus sophistiquées.