Supports sonores numériques - Supports numériques magnétiques

Leggi questa pagina in Italiano Read this page in English Read this page in English
CDROM Cours Audio Multimédia Ce cours te plaît?
Télécharge la version complète!

Ces supports sont dotés des mêmes caractéristiques de ceux destinés à l'enregistrement analogique. On se sert en fait du principe de l'alignement de particules magnétiques selon l'orientation du signal à mémoriser avec la différence que dans ce cas le signal est constitué d'échantillons extraits du signal analogique. Ils sont assujettis à divers types d'interférences qui peuvent en altérer le contenu, comme par exemple celles produites par les télévisions, les portables (ne jamais introduire dans le même sac un support magnétique et un portable!), les vieux écrans d'ordinateurs. En revanche, leur emploi est très diffus vu qu'ils permettent un transfert de données rapide et à des prix relativement abordables. Ce type de supports se divisent à leur tour en deux catégories: à tête magnétique tournante e à tête magnétique fixe.

19.2.1. Supports à tête tournante

Le principe adopté est le même que celui utilisé dans les magnétoscopes communs où on effectue une lecture hélicoïdale du ruban. Ce qui signifie qu'une partie du ruban est tirée de son étui et enroulé sur une tête magnétique de forme cylindrique. La tête se trouve inclinée d'un certain angle par rapport à la direction du déroulement du ruban. Ceci a pour résultat de magnétiser le ruban en portions obliques comme illustré ci-après:

Supports sonores numériques - Magnétisation oblique d'un ruban magnétique

Magnétisation oblique d'un ruban magnétique

La tête tournante contient à l'intérieur aussi bien la tête d'enregistrement que celle de reproduction. En fait, certains systèmes possèdent plus d'une tête pour l'enregistrement et la reproduction à l'intérieur de la tête tournante, ce qui produit une meilleure qualité vu qu'il y aura toujours une tête en contact avec le ruban (la qualité de l'arrêt sur image des magnétoscopes dépend de ce facteur). Les supports plus diffus qui adoptent ce système sont:

  • R-DAT - Recording Digital Audio Tape: c'est l'un des systèmes les plus utilisés pour la production du master stéréo. Il existe en deux versions:

    Ruban de 30mm, 4 têtes et un angle d'enroulement de 90°:

    Supports sonores numériques - Enroulement de 90°

    Enroulement de 90°

    Ruban de15 mm, 2 têtes et un angle d'enroulement de 180°:

    Supports sonores numériques - Enroulement de 180°

    Enroulement de 180°

    La vitesse de rotation de la tête est de 2000rpm[43 ] alors que la vitesse du ruban est de 8.15mm/sec. Il permet d'enregistrer deux voies (gauche et droite) avec une fréquence d'échantillonnage de 44.1KHz ou 48KHz. Les bit de quantification peuvent être 16, 20 ou 24.

    Les informations sont mémorisées sur le ruban selon le schéma suivant:

    Supports sonores numériques - Format des données mémorisées

    Format des données mémorisées

    Les données sonores se trouvent dans la zone centrale désignée par la sigle PCM (qui indique le type de codification des données: Pulse Code Modulation (en français: Modulation d'Impulsion Codée), ou MIC). La section ATF - Automatic Track Follower (en français: Poursuiveur Automatique de Pistes) mémorise les codes utilisés par le système de correction de l'alignement de la tête par rapport au ruban. La section subcode permet de mémoriser, outre les données sonores, des informations supplémentaires. Sur les DAT on peut également enregistrer dans une zone à part la référence temporelle pour la synchronisation, qui peut être changée à notre gré, même après que le signal sonore a été mémorisé. Différents systèmes de contrôle d'erreur sont utilisés, comme le contrôle de parité et le code CIRC, outre le système de modulation 8-10 qui convertit les séquences de 8 bit en séquences de 10 bit. Ceci, comme il sera expliqué par la suite, permet de réduire le nombre de transitions à mémoriser dans l'unité de temps. En plus, un système SCMS (Serial Copy Management System) est installé, ce qui permet d'obtenir une protection contre les copies indiscriminées. Lorsqu'un DAT a été reversé sur un autre (il s'agit là d'un reversage numérique, donc sans perte d'informations) les codes SCMS en sont altérés par rapport à l'original faisant en sorte qu'il ne soit pas possible de faire d'autres copies à partir du DAT ainsi obtenu.

  • ADAT - Alesis Digital Audio Tape: chaque appareil ADAT peut enregistrer 8 pistes et on peut synchroniser jusqu'à 16 appareils en même temps avec un résultat de 128 pistes disponibles pour l'enregistrement. La temporisation interne peut être synchronisée avec un signal SMPTE [Le timecode SMPTE ] ou MTC [MTC - MIDI Time Code ] provenant de l'extérieur de manière à ne pas devoir utiliser une piste sonore pour l'enregistrement du timecode. La codification des données est de type linéaire à 16 bit avec une fréquence d'échantillonnage de 48KHz (suréchantillonnée x64). Le support utilisé est une version améliorée des communes vidéocassettes VHS, qui doivent néanmoins être préalablement formatées.

  • Tascam DA-88: il utilise le format vidéo Hi-8. Il est doté d'une tête tournante à 4 têtes et permet d'enregistrer 8 pistes sonores. Il permet aussi d'enregistrer 100 minutes de sonore sur une vidéocassette de 90 minutes.

  • A-DAM: il utilise une vidéocassette de 8 mm et une tête tournante à trois têtes de 40mm de diamètre. Chaque vidéocassette permet d'enregistrer 17 minutes d'informations et prévoit une piste auxiliaire pour l'enregistrement du timecode.



19.2.2. Supports à tête fixe

Ils consistent en général en de simples bobines sur lesquelles le signal numérique est mémorisé par les têtes fixes le long de la direction longitudinale du ruban (et non pas en direction oblique comme dans le cas des têtes tournantes). Les modèles les plus utilisés sont:

  • DASH - Digital Audio Stationary Head: système qui a été mis au point par la Sony. Il existe des machines qui enregistrent de 2 à 48 pistes. Les fréquences d'échantillonnage consenties sont de: 44.1KHz et 48KHz alors que la largeur des rubans est de 1/4" ou 1/2"

  • DCC - Digital Compact Cassette: consent d'enregistrer 9 pistes sur chaque direction d'un ruban de 1/8" de largeur à une vitesse de 17/8ips





[43 ] rpm signifie "round per minute" (tours par minute) et c'est l'unité de mesure communément utilisée pour mesurer la vitesse de rotation d'un support à disque. Par exemple, les vieux disques en vinyle appelés Long Playing - LP - avaient une vitesse de 33,33 tours (rpm) ou de 45 tours par minute.








curve 

Lire tout sur l'intégration Audiosonica-Wikipedia Approfondissements sur Wikipédia

curve 

Derniers commentaires

curve 

Derniers articles

curve 

Les plus visitées