Audio 3D - Techniques d'enregistrement et de reproduction binaurale

Leggi questa pagina in Italiano Read this page in English Read this page in English
CDROM Cours Audio Multimédia Ce cours te plaît?
Télécharge la version complète!

Les techniques binaurales ont pour but de reproduire le son tel qu'il est perçu par l'auditeur. En ce qui concerne l'enregistrement on utilise une fausse tête où, au lieu des tympans, on place deux microphones. Les caractéristiques de la tête sont reproduites de façon détaillée, les microphones se trouvent au bout d'un conduit qui reproduit le conduit auditif. Ceci permet d'éliminer en grande partie l'interférence entre les deux sons enregistrés. En outre, la simulation du conduit auditif permet de reproduire exactement la perte de fréquences subie par un son qui entre dans l'oreille. De même le pavillon auriculaire et les trompes d'Eustache [L'oreille humaine ] sont reproduits avec grand soin.

Audio 3D - Fausse tête Neumann KU-100 pour enregistrements binaurales

Fausse tête Neumann KU-100 pour enregistrements binaurales

par www.neumann.com

L'écoute de ces enregistrements doit forcément être effectuée à l'aide d'écouteurs pour conserver intacte le réalisme de la simulation. La même reproduction sur deux hauts-parleurs n'aurait pas cette efficacité à cause des interférences notoires entre les deux signaux. Néanmoins, les techniques binaurales ont tant évolué dans le temps qu'elles ont permis des écoutes sur de communs diffuseurs placés à propos.

21.6.1. Techniques d'enregistrement binaurale

Le système d'enregistrement binaurale Holophonic (1983), mis au point par Hugo Zuccarelli, est basé sur cette approche.

Par la suite d'autres techniques ont été développées par plusieurs spécialistes (comme Umberto Maggi, Dalias Simpson, Aachen Head) ainsi que par des sociétés comme la Neumann (allemande) qui a développé une fausse tête appelée Neumann KU-100 et reproduite plus haut. Ses principales caractéristiques consistent en un stade d'égalisation psycodynamique et une reproduction fidèle du pavillon auriculaire.

Il est bon de citer que cette technique a été appliquée pour certains enregistrements effectués pour l'album "The Final Cut" des Pink Floyd. Il est davantage surprenant que le morceau "Alan's Psychedelic Breakfast" de l'album Atom Heart Mother, toujours des Pink Floyd, semble avoir été enregistré sur la base de cette technique, alors qu'en fait l'album avait été conçu bien avant (en 1970) et ceci peut en dire long sur les capacités des Pink Floyd quant à la manipulation du son!

Ecoutons attentivement maintenant un exemple d'enregistrement binaural. Il est recommandé d'effectuer l'écoute avec un casque d'écoute de bonne qualité.

Cet exemple sonore nous vient de Franco Russo aka Franko. Pour écouter d'autres enregistrements binauraux se reporter au site de Franko: www.terzoorecchio.com .

L'enregistrement qui suit reproduit un morceau de papier pressé mû autour de la tête de l'auditeur:

Paper experiment 3D - 00:54  [Piste 70]

Audio 3D - Paper experiment 3D - 00:54 [Piste 70]


21.6.2. Techniques de reproduction binaurale

Elles permettent, à partir d'un signal (même mono), d'obtenir un signal stéréo où l'extension du front sonore est une grandeur manipulable.

Le son suivant montre une application de ce genre d'algorithmes. A partir d'un son mono, l'image s'élargit progressivement jusqu'à atteindre son ouverture stéréophonique maximum. Par la suite, elle se referme jusqu'à revenir au son mono de départ.

Transformation d'un son mono en un son stéréo  [Piste 71]

Audio 3D - Transformation d'un son mono en un son stéréo [Piste 71]