Perception du son: Psicoacoustique

Leggi questa pagina in Italiano Read this page in English Read this page in English
CDROM Cours Audio Multimédia Ce cours te plaît?
Télécharge la version complète!

Cette matière étudie les mécanismes d'élaboration du son par le cerveau. La connaissance de ces mécanismes est fondamentale dans la pratique du son puisqu'ils permettent, à travers les manipulations adéquates, d'obtenir des effets sonores plutôt sophistiqués.

Un des facteurs les plus importants durant l'élaboration du son dérive du fait que le cerveau se retrouve à élaborer en même temps deux flux d'informations: celles de l'oreille droite et de l'oreille gauche. Ce sont les différences, certaines fois même minimes, entre ces deux signaux qui déterminent la naissance d'une nouvelle information associée à la composition des deux ondes sonores. Dans ce cas on parle de son stéréophonique. En revanche, quand les deux signaux qui parviennent aux oreilles sont identiques on parle alors de son monophonique.

2.9.1. Environnement

Le son d'un instrument change par rapport à l'environnement où il se trouve. Les premières réflexions tombent toutes au sein de la zone de Haas et contribuent d'une manière fondamentale à caractériser l'espace de l'instrument.



2.9.2. Suppression de la coloration

Deux signaux provenant de la même source sonore créent des différences de phase qui sont interprétées par le cerveau. Elles semblent désagréables si elles sont perçues par une seule oreille, alors qu'elles produisent un effet agréable si elles sont perçues par les deux oreilles.



2.9.3. Reconstruction de la fondamentale

Nous avons pu voir comment l'exécution d'une note provoque la stimulation de la fréquence fondamentale et de toutes les harmoniques, qui représentent les fréquences multiples de la fondamentale [Contenu harmonique d'une forme d'onde ] . Le cerveau est en mesure de reconstruire, même à une erreur près, l'harmonique fondamentale à partir des harmoniques supérieures. Pour mieux expliquer cette propriété, nous prendrons en exemple une petite radio de stade avec son tout petit haut-parleur rigide qui entonne la chanson de l'été. Celle-ci est reproduite à travers une bande de fréquences extrêmement réduite, mais on peut quand même distinguer la ligne des basses grâce à la capacité du cerveau à reconstruire la fondamentale à partir des informations sur les harmoniques.



2.9.4. Effet cocktail party

Cet effet décrit la capacité du cerveau à trouver un signal parmi un groupe de signaux sonores superposés. Prenons comme exemple une salle de restaurant où on entend un bruissement généralisé, et où on peut également se concentrer sur une conversation.










curve 

Lire tout sur l'intégration Audiosonica-Wikipedia Approfondissements sur Wikipédia

curve 

Derniers commentaires

curve 

Derniers articles

curve 

Les plus visitées