Perception du son: Localisation d'une source sonore

Leggi questa pagina in Italiano Read this page in English Read this page in English
CDROM Cours Audio Multimédia Ce cours te plaît?
Télécharge la version complète!

Prenons une source sonore en action et un auditeur comme dans la figure ci-après:

Perception du son - Temps d'interarrivée

Temps d'interarrivée

Les signaux qui parviennent aux deux oreilles présentent des différences:

2.10.1. Différences de temps (phases)

On peut observer à partir de la figure ci-dessus, comme la distance de la source sonore des deux oreilles est différente et ceci se traduit par une différence dans le temps d'arrivée de chaque signal, appelé temps d'interarrivée (dans le cas de la figure 2.6, le signal arrive d'abord à l'oreille droite puis à l'oreille gauche).

Naturellement ceci implique une différence de phase puisque retard de temps et différence de phase sont intrinsèquement liés [Rapport entre retard et phase ] .



2.10.2. Différence d'ampleur

Les ampleurs des deux signaux sont différentes soit parce qu'elles diminuent au fur et à mesure que la distance augmente soit parce que le signal qui doit parvenir à l'oreille plus éloignée doit contourner l'obstacle de la tête, ce qui produit une perte d'énergie. Par ailleurs, les fréquences plus hautes n'arriveront pas à surmonter l'obstacle, en conséquence les deux signaux s'avèreront différents même par rapport au contenu en fréquence. Ceci explique la raison pour laquelle il est difficile de localiser la direction de provenance des fréquences basses: celles-ci sont en mesure de dépasser les obstacles sans perte importante d'énergie ce qui explique que les sons parvenant aux deux oreilles sont à peu près identiques. Dans le cas où la source sonore se trouve tout à fait derrière l'auditeur, celui-ci en localise la direction en constatant le manque de hautes fréquences qui sont bloquées par le pavillon de l'oreille.



2.10.3. Différences dans le contenu harmonique

Nous référant à la figure précédente, nous pouvons constater qu'une des deux ondes doit contourner la tête pour arriver à l'oreille la plus éloignée. Ceci se traduit par une petite perte sur les hautes fréquences due à la diffraction [Diffraction ] .