Décibels - Standard Operating Level (SOL)

Leggi questa pagina in Italiano Read this page in English Read this page in English
CDROM Cours Audio Multimédia Ce cours te plaît?
Télécharge la version complète!

En anglais: Standard Operating Level

Nous avons expliqué précédemment qu'une chaîne sonore est constituée d'un ensemble de stades traversés par un signal sonore qui est transformé continuellement selon nos besoins. Chacun de ces stades reçoit à l'entrée un signal électrique, le manipule et en restitue le résultat. D'un stade à l'autre, une nouvelle transformation se produira. Pour en avoir une idée concrète, nous pouvons imaginer que le dernier stade en question soit un amplificateur de puissance [Amplification ] relié à un système de hauts-parleurs.

Que se passe-t-il si la sortie d'un stade on abserve un voltage supérieur au voltage que le stade successif est en mesure de gérer? La réponse n'est pas immédiate et comprend plusieurs facteurs. Nous dirons, qu'en principe, le deuxième stade devra manipuler un signal trop élevé pour lequel il n'était pas calibré. Ceci mène à l'introduction d'une distorsion [Distorsion de saturation ] : plus le signal à la sortie sera supérieur à celui attendu par le stade suivant, plus la distorsion augmentera. Mais en fait qu'attend le stade suivant? La réponse se trouve dans le SOL, acronyme de Standard Operating Level (Niveau Standard Opérationnel). Par exemple, nous pouvons dire que le SOL d'un certain appareil est de 1 Volt et avec cela nous indiquons que le signal sonore qui passe par ce stade aura des valeurs maximum autour de 1 Volt (en fait, le SOL est mesuré en dB) ou légèrement supérieures. Chaque appareil sonore opère à un certain SOL et nous obtiendrons le maximum de ses prestations en le faisant dialoguer avec d'autres unités qui opèrent au même SOL.

Ci-après nous reportons les valeurs du SOL et le voltage qui lui correspond dans les divers contextes opérationnels:

Tableau 3.2. Valeurs de référence pour le Standard Operating Level 

Contextes opérationnelsdBVolt
Professionnel+4 dBu1.2 V
Semi-professionnel-10 dBV0.32 V
Télécommunications6-8 dBu1.55 V-1.95 V
Usager de Hi-Fi-10 dBu0.25 V

En observant ce tableau on en deduit d'intéressantes remarques. Tout d'abord on peut voir que chaque contexte a sa mesure en dB des valeurs de référence (dBu dans le domaine professionnel, semi-professionnel et télécommunications, dBV dans le domaine semi-professionnel). Mais ce qui est réellement intéressant est la colonne des voltages. Voyons comment en ce qui concerne le domaine professionnel, le voltage relatif au SOL est de 1.2V, alors que dans le domaine de l'Hi-Fi il est égal à 0.25V. Le premier signal a une ampleur d'environ 5 fois supérieure à celui du deuxième et permet donc une reproduction beaucoup plus fidèle (pour être plus clairs, imaginons de travailler avec un SOL de 0.000001V, seriez-vous encore en mesure d'apprécier une différence entre ces deux voltages: 0.0000015V et 0.0000016V?).