Effets et processeurs de signal

Leggi questa pagina in Italiano Read this page in English Read this page in English
CDROM Cours Audio Multimédia Ce cours te plaît?
Télécharge la version complète!

Dans cette section, on présentera les principales méthodes de manipulation du signal sonore et les appreils utilisés pour cela. Pour simplifier on identifiera tout appareil en question par le terme "effet" en soulignant cependant à l'avance une importante différence, c'est-à-dire que les effets sont divisés en deux catégories: les effets vrais et propres et les processeurs de signal. Font partie de la première catégorie les dispositifs qui exercent une manipulation sur une partie du signal. Au sein de ces dispositifs, le signal est séparé en deux: une partie rejoint directement la sortie, alors que l'autre traverse le circuit pour être manipulée. A la sortie du dispositif un mixer permet de réunir les deux signaux, l'un, non manipulé (sec, en anglais: dry), et l'autre manipulé (mouillé, en anglais: wet). Ci-après le schéma électrique de la combinaison des deux sons:

Effets et processeurs de signal - Action d'un effet sur le signal

Action d'un effet sur le signal

La caractéristique des effets repose sur le fait que le signal sec et le signal mouillé s'additionnent en parallèle. En revanche, les dispositifs qui exercent une manipulation sur tout le signal, appartiennent à la seconde catégorie (processeurs de signal):

Effets et processeurs de signal - Action d'un processeur de signal

Action d'un processeur de signal

Dans ce cas les dispositifs sont installés en série.

L'évolution de l'électronique, comme les connaissances intrinsèques du son, ont permis la mise au point d'une série de circuits qui sont devenus indispensables dans la pratique. L'évolution de l'électronique numérique a permis un progrès supplémentaire grâce aux dispositifs capables de manipuler le signal par la voie mathématique plutôt que celle électrique. De nos jours, le marché est submergé d'effets divers infinis pour des résultats les plus impensables. Certains sont absolument indispensables. D'autres sont considérés comme instruments de luxe dont le but est de donner une touche supplémentaire au propre travail. D'autres produisent des effets si spéciaux qu'ils ne sont utilisés qu'à des fins bien précises. Tous les effets cités dans cette section peuvent être réalisés à travers des circuits électriques, des circuits numériques qui appliquent des algorithmes spécifiques ou encore à travers des dispositifs qui utilisent les deux modalités ensemble. Les circuits électriques prélèvent le signal qui leur est fourni à l'entrée et le manipulent en le faisant passer à travers des circuitsù qui en modifient les caractéristiques (comme par exemple l'ampleur et le contenu en fréquence). La qualité du dispositif utilisé dans ce cas dépend de la qualité de chacun des éléments électriques (résistance, condensateurs, inducteurs, connecteurs, etc.) et de la qualité du projet du circuit. Les circuits numériques fonctionnement tout à fait différemment. Le signal à l'entrée est échantillonné et mémorisé dans une mémoire numérique (RAM). Par la suite, un circuit numérique (composé de circuits intégrés) exécute des opérations mathématiques sur les données mémorisées selon un algorithme qui simule une situation réelle [Simulation d'effets analogiques ] .

Voici un tour d'horizon des principaux effets utilisés où l'on décrit également les processeurs de signal les plus importants et les plus courants.

Voyons ci-après le détail des effets:








curve 

Lire tout sur l'intégration Audiosonica-Wikipedia Approfondissements sur Wikipédia

curve 

Derniers commentaires

curve 

Derniers articles

curve 

Les plus visitées