Effets et processeurs de signal - Phaser

Leggi questa pagina in Italiano Read this page in English Read this page in English
CDROM Cours Audio Multimédia Ce cours te plaît?
Télécharge la version complète!

Cet effet combine le signal original à sa version retardée. Le retard est modulé, c'est-à-dire qu'il varie continuellement et que le déroulement de la variation est définie par une fonction (comme par exemple, une sinusoïde). Voyons donc ce qui se passe dans une telle situation en prenant pour exemple un signal sinusoïdal:

Effets et processeurs de signal - Sinusoïdes déphasées

Sinusoïdes déphasées

La forme d'onde supérieure représente notre signal original, que nous supposons être constitué d'une sinusoïde et d'une première harmonique. La deuxième forme d'onde est identique à la précédente mais a un retard variable qui, à la limite, est égal à une semi-onde. Nous imaginerons donc que la deuxième forme d'onde oscille sur l'axe horizontal entre 0 et la position où elle se trouve dans la figure ci-dessus. Quand elle se situe sur 0, les deux formes d'onde se trouvent en phase et nous remarquons un renforcement de toutes les fréquences qui composent le signal. Quand il se trouve dans la position retardée (comme dans la figure), on note une annulation de la première harmonique et un renforcement de la deuxième. Ce qui fait que le contenu en fréquence du signal original a été modifié. Toutes les positions intermédiaires agissent différemment, tant sur la première, que sur la deuxième harmonique. En résumé, l'effet phasing consiste à additionner au signal original sa réplique retardée où le temps de retard est modulé selon une forme d'onde précise (si le retard n'était pas modulé, on aurait obtenu une variation statique du contenu en fréquence du signal original; en le modulant l'effet devient plus intéressant).

Ci-après on reporte un son sur lequel a été appliqué un effet Phaser.

Son avec effet Phaser   [Piste 26]

Effets et processeurs de signal - Son avec effet Phaser  [Piste 26]

On peut simuler l'effet phasing en utilisant deux microphones qui prélèvent le même signal. En tenant un microphone fixe alors que l'autre est périodiquement rapproché puis éloigné de la source sonore, on obtiendra deux copies du même signal, l'une retardée par rapport à l'autre. Le mouvement avant-arrière du deuxième microphone simule l'opération de modulation du temps de retard.

La figure ci-après illustre le schéma logique d'un phaser:

Effets et processeurs de signal - Phaser

Phaser

On peut observer que le signal d'entrée se divise en deux parties. La première rejoint la sortie sans subir aucune manipulation alors que la seconde traverse un delay pour être par la suite mélangée au signal d'entrée. Le temps de delay est contrôlé par un circuit LFO (Low Frequency Oscillator - Oscillateur à basse fréquence). Ce circuit est composé d'un oscillateur en mesure de produire des formes d'onde (généralement sinusoïdales) à basse fréquence (1Hz ou même moins). De tels oscillateurs sont en général utilisés pour contrôler les paramètres des autres effets. C'est le cas ici, où le LFO module le temps de retard entre les deux signaux (par exemple, modulant le temps de retard à l'aide d'une sinusoïde de 1 Hz, les deux signaux retournent à chaque seconde en phase). On peut noter qu'une partie du signal destiné à la sortie est prélevée et renvoyée à l'entrée. Cet artifice, appelé feedback, est employé dans plusieurs autres types d'effets et a comme résultat d'amplifier ultérieurement l'effet appliqué.

Ci-après les contrôles-type dont est doté un effet phaser:

  • Rate: la vitesse de variation du temps de delay (c'est la fréquence du modulateur LFO)

  • Mix: mélange le signal original et celui manipulé

  • Feedback: contrôle la quantité de phasing appliquée








curve 

Lire tout sur l'intégration Audiosonica-Wikipedia Approfondissements sur Wikipédia

curve 

Derniers commentaires

curve 

Derniers articles

curve 

Les plus visitées